Skip to main content

Couleurs d'automne

Plus méconnues que leur grande sœur Honshu, les îles de Kyushu et Shikoku possèdent des trésors injustement ignorés, ainsi qu’une nature sauvage préservée. Les effluves tropicaux flottent sur les deux îles qui recèlent des villages pittoresques, des temples et des églises, héritage d’une histoire riche et variée, de hautes montagnes verdoyantes, des rizières magnifiques et des volcans impétueux. A l’automne, les couleurs allant du mordoré au rouge vermillon illuminent les jardins secrets et les forêts de ce Japon encore peu visité, terre de mythes et de légendes.

Itinéraire et descriptif

Genève                09:10                   avec Lufthansa

Münich                10:20

Münich                12:20                   avec Lufthansa

Départ de l’aéroport de Genève avec votre accompagnateur TCS, pour Münich, puis Osaka avec la compagnie Lufthansa.

Osaka                  08:25

Ce voyage en groupe au Japon début à votre arrivée avec l’accueil par votre guide. Vous visiterez le château d’Osaka qui fût détruit et reconstruit plusieurs fois. Ce château est entouré d’un vaste parc, poumon de la ville d’Osaka. Déjeuner léger dans un restaurant local et transfert à la gare de Shin Osaka.

Départ avec le Shinkansen pour Fukuoka. Vous aurez ainsi la possibilité de vous reposer. A l’arrivée, installation à l’hôtel pour deux nuits et dîner libre.

Fukuoka est la capitale du Kyushu. Forte de ses 2000 ans d’histoire, Fukuoka est depuis toujours une porte d’entrée vers l’Asie. Située face à la Corée et à la Chine, c’est par là que pénétra la culture continentale sur l’archipel. Aujourd’hui, cette cité moderne est la 8ème ville du Japon. A côté de ses centres administratifs et économiques, elle a su préserver son héritage culturel et historique. Autrefois, il existait deux villes, Fukuoka la seigneuriale et Hakata, la ville commerçante. Afin de vous familiariser avec l’histoire de Kyushu, vous visiterez le musée national, dernier-né des musées nationaux après ceux de Tokyo, Kyoto et Nara. Vous visiterez le sanctuaire Dazaifu Tenmangu élevé à la mémoire du poète et ministre Sugawara et classé Trésor National. Vous ne manquerez pas le sanctuaire de Kushida dont l’entrée est marquée par un superbe gingko millénaire. Déjeuner en cours de visites. Retour à l’hôtel en fin de journée et dîner à l’hôtel.

Départ pour Nagasaki. En route, vous traverserez les villes d’Imari et Arita, mondialement connues depuis le 17ème siècle pour leur savoir-faire en matière de céramique, un artisanat toujours vivant aujourd’hui. Dans les hauteurs de la ville d’Imari, niché au creux de la montagne boisée et abrupte se cache le petit village d’Okawachiyama dans lequel se perpétue la tradition de la porcelaine à base de kaolin prélevé aux alentours. Vous visiterez à pied les petites ruelles bordées de bâtisses anciennes équipées de fours toujours actifs, d’ateliers et de galeries. Un peu plus loin, la ville d’Arita possède elle aussi des ateliers et des fours toujours en activité. Vous visiterez celui de Gen-Emon : posé à flanc de colline, ce célèbre four alimenté par des bûchettes de pin rouge fonctionne depuis 250 ans. Toutes les étapes de production des poteries de style contemporain sont encore effectuées à la main, chaque artisan excellant dans sa propre discipline : façonnage, peinture…

Déjeuner dans un restaurant local. Avant d’arriver à Nagasaki, vous accéderez au Mont Inasa en téléphérique (si le temps le permet) ; du sommet, haut de 333m, vous aurez une vue fabuleuse sur la baie. Arrivée à l’hôtel en fin de journée et installation pour deux nuits. Dîner à l’hôtel.

A la pointe ouest du Kyushu, au fond d’une baie remarquable, Nagasaki, qui signifie le long cap, s’enroule autour d’une sorte de fjord étroit. Sur son port naturel s’est bâtie une ville des plus cosmopolites à la douceur de vivre. Durant les 300 ans de fermeture du pays, période connue sous le nom de Sakoku, elle a été le seul point d’accès pour les marchandises et la culture occidentale. Elle s’est enrichie des influences chinoise, portugaise et hollandaise qui lui confèrent un charme discret et romantique, ainsi que des lieux de mémoire importants.

Nagasaki, c’est aussi une atmosphère, la clochette du tramway, les vues du port, les collines environnantes, les cloches des églises… sans oublier les paysages somptueux volcaniques d’Unzen. Mais c’est aussi la cible de la seconde bombe atomique. Visite du Parc de la Paix qui comprend le musée de la bombe atomique et le Mémorial national de la Paix ; ce bâtiment de verre supporté par des piliers lumineux présente des témoignages écrits ou vidéo des survivants.

Déjeuner dans un restaurant local. L’après-midi, visite de l’église catholique Oura construite en 1865 sous la direction du père Petitjean qui fut le 1er évêque de Nagasaki. La découverte du jardin Glover sera ensuite un enchantement. Ce musée en plein air a reconstitué neuf des élégantes villas coloniales entourées de jardins. Retour à l’hôtel en fin de journée et dîner libre.

Ce matin, départ pour une visite inattendue et très originale : Gunkanjima est une petite île japonaise de son nom d’origine Hashima. A l’origine, elle était inhabitée, mais la découverte en 1810 d’un important gisement de charbon fait installer au puissant groupe Mitsubishi toute une main d’œuvre, afin d’exploiter cette ressource. Pour accueillir les nombreux travailleurs, l’île connaît une vaste série d’agrandissements entre 1899 et 1931. Sa superficie double. Cependant, l’arrivée du pétrole comme principale source d’énergie, également au Japon, fait diminuer l’activité de la mine jusqu’à son arrêt définitif dans les années 1970. Les derniers habitants sont évacués en avril 1974. Ce site est maintenant classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO et a servi particulièrement de lieu de tournage pour le James Bond « Skyfall ».

Retour sur le continent pour le déjeuner. Départ ensuite vers Shimabara. Vous vous promènerez notamment dans un très joli quartier « la rue des carpes qui nagent ». Installation à votre hôtel pour une nuit. Dîner à l’hôtel.

Embarquement à bord d’un ferry qui vous transportera jusqu’à Kumamoto. Ville seigneuriale très prospère du temps des shoguns Tokugawa, Kumamoto s’est développée autour de son château. Malheureusement ce dernier a subi de grands dommages avec un terrible tremblement de terre en 2016. Coup d’œil sur les extérieurs. Visite ensuite du très beau jardin Suijen-ji ; situé à l’écart du centre-ville ce jardin créé en 1632 associe le style simple et dépouillé des jardins de thé de l’époque Momoyama à la composition plus ample et minutieuse des jardins de promenade d’Edo. Conçu pour la relaxation, il reproduit 53 paysages célèbres de l’ancienne route du Tokaido. Déjeuner dans un restaurant local.

Dans l’après-midi, vous visiterez une distillerie de saké avec dégustation. Installation à l’hôtel pour une nuit et dîner à l’hôtel.

Départ pour le parc national du Mont Aso qui s’étend autour de la gigantesque caldeira du volcan Aso. Avec ses 120 km de circonférence, elle se classe parmi les plus grandes du monde. Vous visiterez le musée, source très intéressante d’informations concernant l’activité volcanique. Route vers Beppu, l’une des stations thermales les plus prisées des japonais. Cette station rassemble la plus large gamme de bains thermaux de tout le Japon. Alimentée par géothermie, la ville compte plus de 3000 sources chaudes qui pompent 100 millions de litres d’eau par jour ! Son principal atout, outre ses « enfers » (jigoku) spectaculaires, est de réunir des bains pour tous les goûts : de boue, de sable, en plein air, ferrugineux, argileux, carbonatés et brûlants… Avant l’installation à l’hôtel, découverte de « l’enfer de la mer » : noyé dans la végétation, l’Umi jigoku forme une belle mare d’un profond bleu cobalt, dû à la présence de silice et de radium. L’eau y jaillit à 98°, ce qui permet d’y faire cuire des œufs. Après un bain de pied (dans une eau moins chaude), installation à l’hôtel pour une nuit et dîner à l’hôtel.

Aujourd’hui, départ vers l’île de Shikoku. La plus petite et la moins peuplée des quatre grandes îles du Japon fut longtemps difficile d’accès, aussi resta-t-elle en marge des grands courants d’échanges qui rejoignaient la Chine et la Corée. Aujourd’hui encore les visiteurs s’y aventurent peu, sinon pour effectuer un très ancien pèlerinage, celui des quatre-vingt-huit temples sacrés. Injustement ignorée, cette île encore sauvage recèle des temples et villages pittoresques, des montagnes verdoyantes et des rivages calmes et ensoleillés sur lesquels poussent agrumes, pêches et olives.

Après une traversée en ferry jusqu’au port de Yawatahama, route vers la petite ville d’Uchiko qui s’est spécialisée dès la fin de l’époque Edo dans la production de cire végétale. Tirée des graines de l’arbre sumac, elle sert à fabriquer des bougies, des cirages, des cosmétiques et des onguents médicaux. Visite de la maison Kami Haga Tei qui comprend un intérieur typiquement japonais et un ensemble de bâtiments liés à la fabrication de la cire ainsi qu’un petit musée. Visite ensuite du petit théâtre de kabuki local.

Route vers Imabari et installation à l’hôtel pour deux nuits. Dîner à l’hôtel.

La journée sera consacrée à la visite de la ville de Matsuyama. Située au cœur du pèlerinage des quatre-vingt-huit temples, elle en compte sept. Visite du château qui fait incontestablement partie des plus beaux du Japon en raison de sa position impressionnante. Poursuite de la visite dans la petite station thermale de Dogo Onsen où règne une ambiance nonchalante. Temps libre et retour à l’hôtel en fin de journée. Dîner libre.

Départ ce matin pour Takamatsu, porte d’accès incontournable de l’île de Shikoku au bord de la mer intérieure. Visite de son principal joyau, miraculeusement épargné par les bombardements de la seconde guerre : le magnifique jardin de Ritsurin. Adossé au Mont Shiun dont les cimes boisées prolongent naturellement la perspective, ce jardin de promenade s’étale sur une surface de 16 ha : on y trouve des vallons, des petits lacs parsemés d’îles aux formes suggestives et de pins noirs artistiquement déformés ainsi que cent soixante espèces d’arbres. Après le déjeuner visite du musée d’Isamu Noguchi qui était un artiste américano-japonais. Retour à l’hôtel en fin de journée et dîner libre.

Après le petit-déjeuner, transfert au port et traversée jusqu’à la petite île de Naoshima. Perdue parmi une centaine d’autres îles dans la mer intérieure, Naoshima est un lieu unique qui résulte d’une tentative de conjuguer l’art contemporain à un environnement préservé. En 1992, un groupe puissant d’édition décide d’y implanter un musée d’art contemporain assorti d’un hôtel. Depuis, le projet s’est largement étoffé et l’île est devenue très à la mode. Visite du musée Chichu : enfoui dans le versant d’une colline qui domine la mer, le musée est un lieu déstabilisant. Il sert d’écrin à très peu d’œuvres mais elles bénéficient d’une mise en scène très théâtrale qui conduit le visiteur à travers un cheminement à la fois sensoriel, intellectuel et émotionnel. Visite de Art house project : il s’agit d’un ancien village dont certaines maisons ont été restaurées, afin qu’elles puissent abriter des installations d’art contemporain. Installation à l’hôtel pour une nuit. Déjeuner libre et dîner au restaurant Issen à l’hôtel.

Matinée libre pour profiter de l’île. Déjeuner libre. Départ en début d’après-midi en ferry pour rejoindre la grande île de Honshu et la petite ville d’Okayama. Vous visiterez le merveilleux jardin Korakuen puis départ vers la gare pour prendre le Shinkansen à destination de Kyoto.

Installation à l’hôtel pour trois nuits. Dîner libre.

Début de matinée libre puis départ pour la visite d’Okochi Sanso, demeure privée composée d’une villa et d’un jardin japonais, située à Arashiyama ; la visite des extérieurs rassemble toutes les attentes des visiteurs en quête de quiétude et d’esthétisme dans l’aménagement des espaces verts. Déjeuner dans un restaurant local. Vous visiterez l’après-midi le merveilleux et confidentiel petit temple Gio-ji.

Retour à l’hôtel dans l’après-midi. Dîner libre.

Poursuite des visites de Kyoto avec, entre autres, le temple d’Eikando très fréquenté en automne pour la beauté de ses jardins piqués d’érables rougeoyants, puis du sanctuaire Heian qui séduit par la majesté de ses bâtiments rouge et blanc, couleurs importées du bouddhisme chinois, et par son jardin. Ce dernier, typique de l’ère Meiji, a la particularité d’abriter certaines espèces rares de tortues.

Déjeuner dans un restaurant local et temps libre avant le dîner d’au revoir.

Départ matinal pour l’aéroport avec petit-déjeuner à l’emporter. Envol pour la Suisse via Münich avec Lufthansa et fin de ce voyage en groupe au Japon.

Osaka                  10:00                  Lufthansa
Münich                14:15

Münich                15:10                   Lufthansa

Genève               16:25

Infos pratiques

Prestations

  • Vols avec Lufthansa en classe économique
  • Taxes d’aéroport
  • Bagage en soute de max. 23 kg
  • Logement en hôtel 4*-5* aux normes locales avec petit-déjeuner
  • La demi-pension (excepté jour 13) et 9 repas
  • L’eau minérale pendant les excursions et longs transfert
  • Les visites et entrées prévues au programme
  • Accompagnement TCS de/à Genève
  • Un guide local francophone durant tout le voyage
  • Tous les pourboires inclus

Prix par personne en CHF

  • Base chambre double membre TCS 10'600.-
  • Supplément chambre individuelle 1'450.-
  • Supplément petit groupe de 10 à 14 pers. 450.-
  • Supplément classe affaires 3'250.-
  • Supplément classe premium 1'290.-
  • Supplément non-membre TCS 200.-

À prévoir

  • Les repas non mentionnés au programme
  • Les dépenses personnelles et boissons
  • Les assurances personnelles TCS (ETI monde), bagages, frais de guérison
  • Les frais de dossier (CHF70 non membres – CHF50 membres)

Organisation

TCS Voyages SA
058 827 39 06
voyages@tcs.ch
www.tcsvoyages.ch

Carte

Osaka

Fukuoka

Nagasaki

Shimabara

Kumamoto

Beppu

Imabari

Takamatsu

Naoshima

Okayama

Kyoto

Japon

Couleurs d'automne
01 Nov - 16 Nov 2021

Envoyez-moi le/s programme/s de voyages suivants