Skip to main content

Où partir en été en vacances ? Organiser ses voyages pour la période estivale est une question récurrente. C’est pourquoi nous vous livrons dans cet article 9 idées de destinations originales, déclinées en 3 thèmes. Découvrez 9 voyages, hors des sentiers battus, pour trouver la sérénité, visiter des sites classés à l’UNESCO, ou passer des vacances balnéaires inhabituelles.

Voyager en été sous le signe de la nature et de la spiritualité

Immersion à Bali hors des sentiers battus

En été, Bali est une destination à part dans le paysage touristique asiatique, car cette île magnifique échappe à la mousson qui frappe le reste du continent. En fait, les mois d’août et de septembre sont même les moins pluvieux de l’année. Très prisée des voyageurs, Bali recèle encore de nombreux lieux de visites hors des sentiers battus.

Pour en profiter, il suffit de viser le nord et l’est de l’île. À l’est, on y trouve non seulement des palais d’eau comme le fameux Tirta Gangga et sa majestueuse fontaine à 11(!) étages, mais aussi des paysages naturels comme le promontoire de Bukit Asah. Celui-ci offre au voyageur une vue époustouflante de la côte balinaise. Cette région est également celle du plus haut volcan de l’île, le mont Agung ou « montagne suprême » aux éruptions impressionnantes.

Quant au nord, il ne renferme ni plus ni moins que le plus grand monastère bouddhique de Bali, le Brahma Vihara Arama et aussi les célèbres sources sacrées de Banjar. Ses eaux chaudes et sulfureuses qui chargent l’air sont ouvertes à la baignade. Les locaux viennent s’y relaxer autant que s’y soigner dans un décor digne du Livre de la jungle. C’est une immersion autant physique que spirituelle… dans la culture balinaise.

Visiter la Grèce et s’élever pour trouver la sérénité

Quand on pense à la Grèce, ce sont souvent les mêmes images qui reviennent : des petits villages d’un blanc éclatant, des toits bleu azur et une mer invitant à la baignade. Pourtant, non loin d’Athènes se nichent 6 trésors à visiter dans un site grandiose : les monastères des Météores, site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Des roches envoyées du ciel (selon la légende) pour permettre aux ascètes de trouver la quiétude et sur lesquelles des moines, aussi dévoués qu’opiniâtres, ont créé des chefs-d’œuvre architecturaux. Vus de l’extérieur, ces monastères du XIVème siècle semblent fusionner admirablement avec la roche en un ensemble harmonieux, mêlant la main de l’homme et celle de la nature. Une fois à l’intérieur, chacun rivalise de fresques et ornements qui émerveillent les visiteurs et invitent au recueillement. Le point d’orgue des Météores et sans doute la visite du Grand Météore, le plus beau et comme son nom l’indique, le plus grand encore en activité.

La région regorge d’activités en plein air, avec entre autres, de nombreuses marches dans une nature sculptée par l’eau et le temps. Il est donc très agréable d’y passer plusieurs jours à alterner randonnées et visites. Avant de partir, ne manquez pas le Psaropetra panorama pour une fantastique vue sur la vallée Paleokranies.

Visiter les Météores en Grèce en été

Découvrir le Bhoutan, le royaume du Dragon et des Dzong

Pourquoi ne pas profiter de l’été pour partir visiter le « Royaume du dragon » ? Vous aurez reconnu le surnom du Royaume du Bhoutan. Ce pays d’une taille comparable à la Suisse partage d’autres points communs avec notre pays : le Bhoutan est un pays alpin, enclavé, riche en montagnes, vallées encaissées et torrents où les hivers sont particulièrement froids. Mais ne vous y trompez pas, visiter le Bhoutan en été offre un dépaysement comme peu de pays peuvent en offrir.

Ici, le temps semble s’être arrêté. La tradition présente dans les vêtements ou dans les fêtes y est si forte et l’architecture tellement préservée que très vite, la Suisse paraît bien lointaine. Le petit royaume est celui des Dzongs, les monastères-forteresses qui ponctuent le paysage, souvent savamment perchés sur des pitons rocheux. La région de Paro regroupe les plus anciens et les plus spectaculaires, comme le « Nid du Tigre » à Takshang. La région du Bumthang est, quant à elle, le cœur spirituel du pays. C’est dans la vallée de Choekhor que se visitent les plus anciens temples du Bhoutan comme le Jampa Lhakhang datant du VIIème siècle. On y découvre aussi l’impressionnant Jakar Dzong, niché à 2’800 mètres d’altitude, où vivent toujours 60 moines.

Bien entendu, le Bhoutan offre bien plus que ces monastères. Il regorge de treks tous plus beaux et sauvages les uns que les autres dans une nature encore préservée, ce qui ravira les amateurs de grand air. L’est du pays abrite même le Sakteng Wiidlife Sanctuary, pour abriter la riche faune sauvage du Bhoutan et même selon certaines sources, l’habitat du Yéti.

En été, ne manquez pas le Festival de Haa et venez admirer le rare coquelicot blanc.

N.B. : comme le Bhoutan est encore difficile à visiter et demande de nombreuses formalités, nous vous conseillons d’opter pour notre voyage en groupe organisé. Ceci permet de profiter au maximum d’un magnifique voyage dans un pays au tourisme encore naissant.

Où partir en été pour un voyage sur le thème de l’UNESCO

Coblence en Allemagne, le joyau oublié et ses trésors classés à l’UNESCO

L’Allemagne n’est pas la première destination qui vient en tête lorsqu’on se demande où partir en été. Et pourtant nos voisins ne manquent pas d’atouts à faire valoir. Hambourg, Heidelberg, Cologne, Munich, Baden Baden, ne sont que quelques villes où il fait bon flâner sous le soleil d’été. Sans oublier les magnifiques lacs de Bavière qui deviennent une destination à la mode. Mais hors des sentiers les plus arpentés par les voyageurs, se trouve la belle ville de Coblence.

Nichée au confluent de la Moselle et du Rhin, cet emplacement unique en fait une ville particulièrement agréable à visiter à la belle saison. Située dans la vallée du Haut-Rhin moyen, région classée au patrimoine mondial par l’UNESCO, cette ville chargée d’histoire est entourée de paysages d’une grande beauté. Des Romains aux Chevaliers teutoniques, en passant par l’Empereur Guillaume II, tous y ont laissé une trace forte.

En termes de lieux de visites incontournables, citons le bien connu « Deutsche Eck », le téléphérique qui surplombe la ville et bien sûr la forteresse d’Ehrenbreitstein. Cette citadelle réputée la plus imprenable d’Europe trône majestueusement à près de 120 mètres au-dessus de l’eau sur un site déjà occupé il y a près de 5’000 ans. À quelques minutes au sud de la ville se trouve également le remarquable Château de Stolzenfels, qui fait également partie du patrimoine classé dans la région. Mais Coblence, c’est également une gastronomie raffinée, de nombreuses caves et caveaux, où il fait bon fuir la chaleur autour d’un verre. Pourquoi partir à l’autre bout du monde quand un tel joyau vous attend à moins de 400 km de Bâle.

Visiter Coblence en Allemagne en été

Andorre en été, une ancienne tradition renaît de ses cendres

Direction le sud de l’Europe pour notre prochaine destination où partir en été sur le thème du Patrimoine mondial de l’UNESCO : la Principauté d’Andorre. L’été est une saison particulièrement propice pour la visiter, car le 23 juin a lieu la Saint-Jean, où sont embrasées les Fallas à Andorre-la-Vieille. Cette ancienne tradition, qui renaît de ses cendres (c’est le cas de le dire) depuis 1987, est classée depuis 2010 au Patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO . À l’origine de cette fête pyrénéenne, on mettait le feu à des troncs de buis lors du solstice d’été ou « nuit du feu ». De nos jours, on y fait la fête dans les rues et des animations ou processions sur le thème du feu et la lumière éclairent villes et vallées. Un spectacle saisissant !

La capitale, Andorre-la-Vieille, étant située à plus de 1’000 mètre d’altitude, l’été y est plus clément que dans les plaines, ce qui en fait un lieu de vacances particulièrement apprécié, loin de certaines fournaises des villes du sud. Par ailleurs, le riche patrimoine d’Andorre ravira les amoureux de visites. Quel contraste entre Les Bons dans la commune d’Emcamp où le temps semble s’être arrêté et le futuriste Spa Caldea ! Et ce ne sont là que quelques exemples de ce que la petite Principauté a à offrir.

Visiter Quito en été, plus haute capitale du monde

Prenons de la hauteur pour découvrir notre 3ème idée de voyage en été, sous le signe du Patrimoine mondial de l’UNESCO : Quito. La capitale équatorienne culmine à plus de 2’800 mètres, ce qui en fait non seulement la plus haute capitale du monde, mais également un lieu de visites idéal en été pour ceux qui aiment échapper à la canicule estivale. Ses températures moyennes y sont agréables (environ 23 degrés) et il s’agit de la saison la plus sèche de l’année avec seulement 7 jours de pluie en moyenne.

Quant à son patrimoine, Quito se distingue de toutes les autres villes d’Amérique latine par l’exceptionnel état de conservation de son centre historique. On parle ici du site le mieux préservé de tout le continent, classé par l’UNESCO depuis 1978. Saviez-vous que son tracé originel est resté le même depuis 1734 ? Toutefois, ce qui démarque la ville de toutes les autres, c’est la célèbre école baroque de Quito présente dans l’architecture, mais également dans l’art pictural. Ne manquez pas les hauts lieux de son histoire comme le monastère San Francisco ou le sanctuaire de Guapulco, ainsi que sa peinture comme celle exposée au Palais de Carondelet. La liste est longue si bien que la seule façon d’en saisir toute l’ampleur et la beauté consiste à plonger dans la ville et flâner au grès de ses envies, ou lors de visites guidées.

Les amoureux de la nature voudront surement profiter de leur visite de Quito pour faire un détour par les célèbres Iles Galápagos, également classées, depuis plus de 40 ans, au Patrimoine mondial par l’UNESCO.

Vacances estivales sur les plages

Amorgos dans les Cyclades, la perle du Grand Bleu

Comme mentionné plus haut, les Cyclades, situées en Grèce, font immédiatement penser aux petits villages d’un blanc éclatant perchés à flanc de montagne. Cependant, les Cyclades en été évoquent un tourisme galopant, massés les uns contre les autres sur les plages. Or, il existe encore quelques petites îles, hors des sentiers battus, qui conservent le charme de la Grèce des années 70-80. Parmi ces îles, Amorgos tient une place de choix. Si le nom de cette petite île de 126 km ne vous dit rien, vous l’avez pourtant surement déjà vue, car elle sert de décors dans le film « Le Grand Bleu ». En soi, c’est déjà une bonne raison d’aller visiter cette île sauvage des Cyclades.

De plus, si vous recherchez de belles plages et des petites criques aux eaux turquoise, Amorgos a ce qu’il vous faut. La plage de Kalotaritissa ravira les plus exigeants. Ses eaux cristallines et sa situation abritée des vents dominants en font un incontournable des lieux. Signe que l’île se tient encore éloignée du tourisme de masse, de nombreuses plages d’Amorgos ne sont encore accessibles qu’à pied ou en bateau. C’est aussi ce qui en fait tout son charme. Après avoir passé une belle journée à la plage et fait quelques kilomètres pour rentrer à votre logement, comme il fait bon se glisser dans une taverne typique et savoureuse comme il en existe encore dans cette région. Les plus actifs aimeront les nombreuses randonnées balisées de l’île, tandis que les plus curieux opteront pour une visite en bateau des Petites Cyclades toutes proches.

Amorgos se déguste lentement, loin du stress de ses grandes sœurs et offre aux visiteurs des moments d’un autre temps.

Vacances balnéaires en été à Amorgos dans les Cyclades

Goûter à la Bretagne en été

Le Bretagne est rarement (pour ne pas dire jamais) la première destination qui vient en tête lorsqu’on évoque ses plans de vacances balnéaires. La faute à un climat légendaire fait de pluies nombreuses et à des vents à faire voler les pierres. Or, cette réputation peu flatteuse ne reflète pas la réalité et c’est pourquoi les plages de Bretagne sont prisées des connaisseurs depuis très longtemps. Il suffit de lire la liste des principales stations balnéaires de la région pour réaliser que la Bretagne regorge de lieux magiques pour les vacances d’été, en plus de ravir les plus gourmands avec les crêpes bretonnes ! Voyez plutôt :

  • La Trinité-sur-Mer, nichée dans la fameuse baie de Quiberon ;
  • Saint-Briac-sur-Mer, un charmant village sur la bien nommée Côte d’Émeraude ;
  • Bénodet ;
  • Carnac Plage ;
  • Dinard ;
  • Saint-Malo, la célèbre ville des corsaires ;
  • Perros-Guirec, la station balnéaire phare de la célèbre Côte de granit rose.

La Bretagne regorge de petits ports coquets et de plages aux eaux transparentes, qui attirent les vacanciers à la belle saison. En effet, le fameux sol granitique permet de garder une eau particulièrement claire, tout en offrant de très charmantes plages de sable. Selon les marées, le paysage du littoral se métamorphose et ravit les amateurs de chasse aux fruits de mer ou de longues balades sous des températures agréables.

Sur ces terres baignées d’anciennes cultures celtiques, les activités découvertes ne manquent pas pour les journées passées loin des plages. Le site mégalithique de Carnac est un des nombreux exemples. Au bord de la mer ou sur terre, la Bretagne tire son épingle du jeu et ravira les yeux et les papilles !

Zanzibar, l’archipel aux merveilles pour des vacances balnéaires mémorables

L’archipel de Zanzibar, au large de la Tanzanie dans l’océan Indien, est formé de 3 îles principales (en plus d’un chapelet de petites îles) : Unguja (aussi appelée Zanzibar Island), Pemba et Mafia. L’été est une saison idéale pour découvrir cette partie du pays, car les précipitations y sont faibles et les températures parmi les plus basses de l’année.

Les activités disponibles y sont nombreuses : se délasser sur la plage Kendwa, réputée l’une des plus belles de Zanzibar Island ; plonger ou faire du snorkeling dans l’incroyable lagon de Mnemba Island ou prendre un bateau pour partir à la rencontre des dauphins au large du petit village de Kizimkazi. Mais ce n’est pas tout, les terres recèlent également en son cœur un petit bout de la forêt tropicale qui couvrait autrefois l’île, Zanzibar Island. C’est ici que se trouve le Parc national de Jozani Zanzibar, qui abrite en son sein une riche vie sauvage comme les rares singes bleus ou le colobe roux.

Pour une expérience culinaire aussi dépaysante que photogénique, la péninsule de Michamvi coche toutes les cases. C’est ici que se trouve le fameux restaurant « The Rock », un établissement unique, comme accroché à un petit rocher corallien. On y accède en bateau à marée haute et à pied à marée basse pour un moment convivial et des plats très appréciés. Sa renommée dépasse depuis longtemps les frontières, si bien qu’il est nécessaire d’y réserver sa table à l’avance.

Vacances balnéaires en été au Zanzibar

Zanzibar est un archipel à part, à cheval entre modernité et style de vie traditionnel. Sa réputation grandissante en fait une destination à visiter en été pour en savourer toute son authenticité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *